COLLECTION ROYALE DES PRINCES DE BOURBON-SICILES ET D’ORLEANS – VENTE AUX ENCHERES PUBLIQUES LE 10 NOVEMBRE 2017 – HOTEL MEURICE – PARIS

Citation

Les enchères s’envolent à Drouot pour le portrait du duc de Montpensier et le service en porcelaine de Sèvres du château de Randan.

Citation

La vente historique – dont le catalogue était rédigé par l’expert spécialiste des Orléans : Monsieur Xavier Dufestel – s’est déroulée à Drouot Paris ce vendredi 13 juin 2014 et a de nouveau réservé d’exceptionnelles batailles d’enchères.

Ainsi, 43 750 € étaient déboursés par une personnalité du Gotha pour le portrait historique du prince Antoine d’Orléans, duc de Montpensier, commandé en 1846 par le roi Louis-Philippe au peintre Franz Xaver Winterhalter et à son atelier pour le ministre du bey de Tunis, Sidi Mahmoud Ben Ayed.

Quant aux 94 pièces en porcelaine de Sèvres commandées par le roi Louis-Philippe pour le château de Randan, elles étaient en partie préemptées par l’Etat français pour le domaine royal de Randan et totalisaient un résultat sans précédent : 104 500 €.               Pour mémoire, 106 pièces du même service, et d’égale importance, furent adjugées sur le marché de l’art il y a moins de deux ans pour la somme de 20 312 € (29-30 nov. 2012, sale 2601 : http://www.christies.com/lotfinder/LotDetailsPrintable.aspx?intObjectID=5620543).

Service du château de Randan adjugé : 104 500 € avec l’expertise de M. Xavier Dufestel

Les assiettes commandées en 1846 à la manufacture de Sèvres par le roi Louis-Philippe pour le pavillon de Breteuil, situé dans le parc du château de Saint-Cloud, trouvaient preneur à 3 750 € la paire.

Les quatre dessous de bouteilles du roi Louis-Philippe, en métal argenté par Charles Christofle, partirent pour un total de : 1 875 €.

Une bouteille au monogramme d’Henri d’Orléans, duc d’Aumale, atteignait : 1 250 €.

Le portrait du roi Louis XIV de l’atelier de Hyacinthe Rigaud était adjugé : 5 375 €.

Le bracelet orné d’une miniature représentant le prince de Joinville enfant était remporté pour : 4 000 €.

Le sceau du prince Antoine d’Orléans, duc de Montpensier, atteignait 2 750 € et celui du prince impérial : 3 500 €.

Une melonnière en porcelaine de Sèvres du service de l’empereur Napoléon III culminait à : 3 375 €.

Le service à thé et à café en argent par Odiot et Prévost (1894-1906), provenant de la duchesse de Guise et de feu Madame la comtesse de Paris (1911-2003), produisait : 10 625 €.

La tapisserie bruxelloise du début du XVIIe siècle représentant Le Rêve de Decius Mus, d’après Pierre-Paul Rubens et provenant des collections d’Alexandre-François de La Rochefoucauld, était adjugée à : 13750 €.

Le bureau du roi Fouad Ier d’Egypte était acquis pour la somme de : 88 750 €

Le portrait de l’impératrice Maria-Féodorovna de Russie, d’après Alexandre Roslin, était prisé à : 7 500 €.

  Consultez le catalogue de la vente :

www.EstimArt.fr

4, rue de la Paix

75002 Paris

 

 Le bureau du roi Fouad Ier d’Egypte, adjugé : 88 750 €.

Pour toute information ou inclure des œuvres dans une future vente, contactez : M. Xavier Dufestel, expert, 4 rue de la Paix 75002 Paris, tel. +33 (0)1 42 60 59 39.

 

 

Vente d’importants souvenirs royaux à Drouot Paris le 13 juin 2014

Citation

DROUOT SALLE 2
VENDREDI 13 JUIN 2014 :
NOUVELLE VENTE,
ORGANISEE PAR XAVIER DUFESTEL,
EXPERT SPECIALISTE,
D’IMPORTANTS SOUVENIRS ROYAUX
PROVENANT DE DESCENDANTS DE LA FAMILLE D’ORLEANS
ET D’AUTRES MAISONS ROYALES ET ARISTOCRATIQUES.
 
Souvenirs du roi Louis-Philippe et de la reine Marie-Amélie,
des ducs de Montpensier,
portrait équestre du duc de Nemours par Eugène Lami,
orfèvrerie Odiot et Christofle,
services en porcelaine de Sèvres
du dernier roi des Français,
sceau du prince impérial, fils de l’empereur Napoléon III,
souvenirs des familles royales de Belgique et d’Italie,
exceptionnel bureau et orfèvrerie du roi Fouad Ier d’Egypte,
archives inédites de la IIIe République et des comtes Sforza…
 
Service d’apparat du château de Randan
commandé par Louis-Philippe Ier, roi des Français,
pour sa sœur, la princesse Adélaïde d’Orléans.
Porcelaine de Sèvres (1838-1842).
Une partie de ce service appartient actuellement au Prince Charles d’Angleterre
qui en a l’usage dans sa résidence londonienne de Clarence House.
Le Prince de Galles a hérité ce service de sa grand-maman,
la reine-mère Elizabeth (1900-2002).
Les archives inédites
retraçant toute l’histoire de ce service
seront pour la première fois offerte à la vente.
 

Gazette Drouot, édition du vendredi 25 avril 2014.