Logo EstimArt

Photos Oeuvre Estimation de départ Offre d'achat

 

 

 

Louis BEAUBRUN et atelier, circa 1620, beau portrait de Marie de Bourbon-Montpensier, première épouse de Gaston d'Orléans.

XVIIe siècle

Huile sur panneau de bois parqueté. (restaurations anciennes). Cadre chantourné et doré de style Louis XV à motifs rocaille de coquilles et branches de fleurs et feuillages (petits accidents).

H. 33 cm ; L. 24,9 cm

Beau et rare portrait de Marie de Bourbon-Montpensier, première épouse de Gaston de France, duc d’Orléans et frère du roi Louis XIII, mère de la Grande Mademoiselle.

Provenance : ancienne collection des princes de Polignac.

La princesse est représentée en buste et de trois-quarts gauche, avec un rang de perles, vêtue d’une robe de velours bleu, à col en dentelle, brodée de pierreries, de perles, de fils d’or et d’argent.

Par sa tenue et sa coiffure, la princesse est représentée à l'âge de quatorze ou quinze ans, soit cinq à six années avant son mariage (1626) avec le prince Gaston d’Orléans.

Notre panneau a pu être peint vers 1620-1621, dans l'atelier parisien de Louis Beaubrun.

Plusieurs analogies stylistiques et formelles, et d'évidentes similitudes techniques, permettent d'attribuer cet élégant Portrait de Marie de Bourbon-Montpensier à Louis Beaubrun, artiste reconnu à la cour de France et très apprécié par le roi Henri IV. Mort en 1627, le plus ancien des Beaubrun fut le fondateur d’une véritable dynastie de peintres, spécialisés dans l'art du portrait, qui mirent leur talent au service de la famille royale de France jusqu’à la fin du XVII siècle. A l’apogée de sa carrière, vers 1610, Louis Beaubrun se vit supplanter par l’arrivée à Paris de Frans Pourbus le Jeune (1569-1622), le grand portraitiste flamand envoyé à la cour de France par Éléonore de Gonzague, duchesse de Mantoue et sœur de la reine Marie de Médicis. Toutefois, eu égard à l’engouement pour l’art du portrait à la cour de France, Louis Beaubrun continua à produire – et à reproduire ! – ses effigies raffinées de princes et de princesses du sang et de la haute aristocratie française.

A sa mort, l’étonnante production de l'atelier Beaubrun fut poursuivie par son fils Henri (1603-1677) et par son neveu Charles Beaubrun (1604-1692) qui devinrent les portraitistes du roi Louis XIV.

Marie de Bourbon-Montpensier (1605-1627), princesse du sang de France et duchesse de Montpensier, fille de Henri de Bourbon-Montpensier et d’Henriette-Catherine de Joyeuse.

Elle épousa Gaston de France, duc d’Orléans et frère du roi Louis XIII, en 1626. Le couple eut une fille, Anne Marie Louise d’Orléans, duchesse de Montpensier, dite « La Grande Mademoiselle ». La naissance de cette enfant fut à l’origine du décès de Marie de Bourbon-Montpensier qui succomba à ses couches six jours après la naissance.

Nous remercions le Professeur Francesco Solinas, pour avoir confirmé l’attribution de ce portrait à Louis Beaubrun et à son atelier.

Ce portrait a été examiné par M. Xavier Dufestel expert auprès d'EstimArt.

France
Paris

3800

 

retour au menu